Table littéraire du samedi 13 septembre 2014

lundi 15 septembre 2014
par  Le webmestre
popularité : 69%

Tour de table des lectures de l’été…

JPEG - 124.3 ko

Ghislaine nous conseille Sherlock Holmes et le mystère du Haut Koenigsbourg dans la collection « Les enquêtes rhénanes ». Ce sont des polars bien écrits par des auteurs alsaciens, c’est bien amené, bien documenté et c’est aussi très sympathique de retrouver des lieux et des ambiances familiers.


JPEG - 16.8 ko

Claire nous conseille Demain j’arrête de Gilles Legardinier ou encore du même auteur Complètement cramé, des tranches de vie de différents personnages qui se rencontrent et que l’on découvre au fil du roman : un Anglais qui lâche tout pour devenir majordome en France, une propriétaire de manoir, une cuisinière au caractère bien trempé…C’est plein d’humour et d’émotion et bien écrit !


JPEG - 20.8 ko

Karin s’est laissée bercer par le roulis du transsibérien de Compartiment 6, de Rosa Liksom en compagnie des personnages principaux, une jeune Finlandaise et son compagnon rustique, vulgaire mais humain…
C’est documenté, bourré de descriptions très réalistes dans les tonalités grises des villes russes !


JPEG - 33.3 ko

Sabine a lu Avant d’aller dormir de S J Watson conseillé et prêté par Marie-Anne lors du café de juin, haletant à lire et à voir bientôt au cinéma.


JPEG - 44.7 ko

Dany parle de La chute des Géants de Ken Follet, un roman très documenté, les destins croisés de Français, d’Allemands, de Britanniques et d’Américains avant la 1ère Guerre Mondiale. C’est une manière passionnante d’apprendre notre histoire et le roman offre en plus une grande compréhension de la situation allemande à cette époque.


Pierre a lu Et à côté il y avait le reste du monde d’Agathe Borny. L’histoire se passe en Australie dans une famille mixte où la fille décide après ses études de rejoindre les racines aborigènes de sa famille. Elle entreprend un trajet initiatique jusqu’à rejoindre la tribu maternelle aborigène. On se retrouve face à un monde brutal, proche et incompréhensible à la fois…


Céline a dévoré un pavé intitulé La vérité sur l’affaire Harry Quebert de Joël Dicker, difficile à résumer tant ce roman enquête foisonne de rebondissements, c’est très bien écrit et ça se lit presque d’une traite !


A venir …

Café d’octobre : chacun propose un bon polar, frissons garantis !

Café de novembre voir ici : lecture de Six solos de Serge Valletti.pour préparer la table littéraire de décembre.

Café de décembre : la compagnie EST OUEST. présentera un texte de son spectacle.

Pour le café de janvier : on apportera un bon récit de voyage sur les traces d’Ella Maillart ou du couple Poussin…


Commentaires

Brèves

27 juin 2016 - L’école La Mosaïque vous invite à la conférence

« Autorité et bienveillance »
Le vendredi 01/07 de 17h à 19h30 à la Maison des Sociétés, Lire les (...)