COMPTE RENDU TABLE LITTERAIRE 4 FEVRIER 2017

THEME : LECTURES EN LIBERTE
mardi 7 février 2017
par  Le webmestre
popularité : 13%

14 Juillet

Eric VUILLARD

Actes Sud 2016

Proposé par Christiane

Nous sommes le 23 avril 1789 dans la manufacture royale de papiers peints, propriété de Jean-Baptiste Révillon qui veut réduire le salaire de ses 300 ouvriers. Il s’ensuit le saccage de la manufacture, de la demeure « La Folie Titon » et de ses jardins. Une révolte gagne peu à peu, sans préméditation. Et va jusqu’au 14 juillet et la prise de la Bastille.

Eric Vuillard ne prend pas le parti des notables qui racontent la Bastille comme s’ils y avaient été. Il nous conte l’histoire d’hommes ordinaires qui, eux, étaient présents. Il les nomme, eux, leurs métiers, des métiers aujourd’hui pour partie disparus avec une précision d’inventaire de police. Et c’est toute une foule qui apparaît sous nos yeux. Il célèbre cette chair massacrée, celle qui a fait le mythe, et il dresse comme un monument aux morts à ces anonymes en une formidable réhabilitation du peuple.

Christiane a été très sensible à la précision du langage et à l’amplitude du style.

GIF - 43.5 ko

Une fièvre impossible à négocier

Lola LAFON

Actes Sud 2016

Proposé par Marie

L’héroïne, Landra, a été violée par quelqu’un de très respectable, d’insoupçonnable. Le livre retrace le parcours de la jeune femme qui arrive à Paris, en provenance de Roumanie avec ses parents, en croyant que tout serait possible et qu’elle y trouverait la liberté. Mais elle découvre une vie qu’elle avait idéalisée. Suite à ce viol, elle essaie de se reconstruire, se coupe de sa famille et va dans des lieux militants. Seule manière pour se projeter, le militantisme bientôt ne lui suffit pas. Elle vit alors dans les squats et fréquente les milieux autonomes, dans une violence contenue. Elle analyse très bien à quel point une manifestation par exemple ne résout rien.

Marie a aimé le premier roman de Lola Lafon, écrit de façon poétique et musicale.

Le Ventre de Paris

Emile ZOLA

Le Livre de Poche 1971

Proposé par Lydie

Ce troisième épisode des Rougon-Macquart a été écrit en 1873. C’est l’histoire de Florent qui s’est échappé du bagne de Cayenne où il a été emprisonné par erreur pendant 7 ans. Il entre dans Paris sur une charrette de maraîcher qui se dirige vers les Halles alors que le jour se lève. Il essaie de retrouver son demi-frère qui a une charcuterie. Sont dépeints tout le fonctionnement de l’approvisionnement des Halles, depuis les fermes et les jardins avec leurs légumes vivants, les marées avec les poissons jusqu’aux boutiques en dur et aux étals garnis de leurs victuailles. Les odeurs, les couleurs sont magnifiquement bien rendues. Et en toile de fond, Florent participe à des réunions de révolutionnaires…

Lydie a aimé la précision de l’extraordinaire et bouleversante vie des Halles.

Profession du père

Sorj CHALANDON

Grasset 2015

Proposé par Céline

1961, Paris : Emile a 9 ans. Sa maman travaille et son père a fait tous les métiers du monde : footballeur professionnel, agent secret, parachutiste, ceinture noire de judo etc. La famille vit recluse, sans aucune vie sociale. Il y a bien son « parrain » américain que son père évoque mais qu’il n’a jamais vu. En pleine guerre d’Algérie, son père fomente un attentat contre De Gaulle et pour cela a besoin du concours de son fils. Il le réveille en pleine nuit, le tabasse, le contraint à déposer des lettres de menace, à inscrire des slogans à la craie, en fait le complice de ses délires ; il finira par le jeter hors de la maison devant la mère impuissante.

On retrouve Emile lors de l’enterrement de son père. Il est marié, il a un enfant et est devenu restaurateur de tableaux.

Céline a été très sensible au portrait de cet homme rescapé d’une enfance hors norme.

JPEG - 6.7 ko

Je vais mieux

David FOENKINOS

Gallimard 2012

Proposé par Claire

Le héros se réveille avec un terrible et banal mal de dos. Architecte de 40 ans, sa vie va alors basculer. Chacun des compartiments de sa vie va être bouleversé : métier, famille, santé. La crise va se révéler dévastatrice. Sera-t-elle salutaire ? C’est le portrait d’un homme très contemporain et très crédible.

Claire, qui est en cours de lecture, a aimé le style en apparence simple de l’auteur qui finit par dire beaucoup de choses.

La Conversation amoureuse

Alice FERNEY

Babel 2003

Proposé par Jacqueline

C’est l’histoire d’une femme qui va chercher son enfant à l’école. Elle rencontre un homme qui, lui aussi, va chercher son enfant à l’école. Un dîner les réunit avec plusieurs autres couples.

Alice Ferney va alors déployer pour nous une conversation amoureuse qui ressemble à toute conversation amoureuse, en la rendant tout à la fois singulière et universelle.

Jacqueline a aimé ce livre dont l’écriture est cinématographique.

JPEG - 32.4 ko

Deux remords de Claude Monet
Michel BERNARD
La Table Ronde 2016

Proposé par Pierre
Ce récit tient en trois parties intitulées Frédéric, Camille, Claude.
Frédéric c’est Bazille, un très jeune peintre originaire de Montpellier, qui va mourir à Beaune-la-Rolande en 1870. Son père part exhumer son corps jeté dans une fosse commune pour le ramener et l’inhumer dignement.
Camille c’est la muse de Claude Monet qui deviendra sa femme et qui figure sur d’innombrables tableaux. Il l’aime et vit sa vie avec elle en exil à Londres, à Argenteuil. Cette partie relate la vie de Monet avec ses amis peintres. Camille meurt et la vie de Monet n’est plus la même.
Claude c’est Monet, avec sa nouvelle femme Alice. Il est sur la fin de sa vie, honoré, ami de Clémenceau. Il s’apprête à faire don des « Nymphéas » à la France et n’exige en contrepartie que l’achat de « Femmes au Jardin » portait de quatre femmes qui sont en fait le portrait d’une seule femme, Camille, tableau qui a appartenu à la famille de Frédéric Bazille.
Pierre a aimé l’émergence de l’impressionnisme, en toile de fond de ce livre.

JPEG - 13.9 ko

Numéro 11 Quelques contes sur la folie des temps
Jonathan COE
Gallimard 2016
Traduit de l’anglais (G.B.) « Number 11 or Tales that witness madness » par Josée Kamoun

Proposé par Arlette
Deux petites filles Rachel et Alison sont très intriguées par une maison située au numéro 11, Needless Alley, occupée par une femme qu’elles appellent « la folle aux oiseaux ». La mère d’Alison, Val, est persuadée qu’elle a du talent dans la chanson mais doit travailler comme bibliothécaire en empruntant la ligne de bus n° 11. Elle y travaille d’ailleurs de moins en moins en raison des restrictions budgétaires. Elle est alors appelée à figurer dans une émission de télé-réalité en Australie. Quelques années plus tard, Rachel travaille à Londres dans une famille richissime en tant que répétitrice pour les enfants, avec pour tâche principale de gommer l’arrogance du fils avant son entretien d’entrée à Oxford. Dans cette curieuse maison, on construit 11 étages en-dessous du niveau de la rue.
Arlette a aimé ce portrait de la Grande-Bretagne d’après Tony Blair à la fois vertigineux, satirique et très drôle.

Prochaine Table littéraire : Samedi 11 mars 2017. Thème retenu : « Femmes »


Commentaires

Brèves

27 juin 2016 - L’école La Mosaïque vous invite à la conférence

« Autorité et bienveillance »
Le vendredi 01/07 de 17h à 19h30 à la Maison des Sociétés, Lire les (...)